Victor Wembanyama vs Scoot Henderson : des talents à la hauteur de la hype

par Hugo Le Vay
Victor Wembanyama vs Scoot Henderson

C’était l’un des matchs les plus attendus de l’année. Mardi 4 octobre, les Metropolitans de Boulogne-Levallois affrontaient le G-League Ignite à Las Vegas, pour un duel historique entre Victor Wembanyama et Scoot Henderson.

Les deux joueurs, annoncés comme les futurs deux premiers choix de la Draft 2023, se sont livrés un duel époustouflant dans un match tout à fait inédit. Si l’Ignite a finalement eu raison des Mets (122-115), les deux prospects les plus observés de la planète ont ébloui le monde de leur talent.

Victor Wembanyama et Scoot Henderson, des prospects historiques

Nous connaissions déjà les qualités de Victor Wembanyama. Le match d’hier soir n’a été qu’une confirmation supplémentaire de son immense talent. Auteur d’une prestation exceptionnelle, avec 37 points et 5 contres à 7/11 à trois points, le Français a absolument tout fait en attaque. Sa ligne statistique d’une grande rareté est à l’image de son profil unique.

Au-delà des chiffres, c’est par la manière que le Français a le plus impressionné. Sa palette offensive semble sans limite. Le pivot a scoré de toutes les manières possibles : stepbacks, tirs en sortie de dribble, catch and shoot, en montant la balle et même en jouant des pick and rolls en tant que porteur de balle. Wembanyama sait tout faire, et il l’a parfaitement montré. 

Le probable numéro 1 de la Draft 2023 a également montré ses qualités défensives hors-norme. Ses 5 contres — dont trois sur Henderson — lui ont permis de mettre en valeur de potentiel défenseur d’élite. Entre son timing sur les contres, sa capacité à suivre des joueurs plus petits que lui grâce à sa mobilité, sa dissuasion dans la raquette… Wembanyama était partout. 

Si le joueur des Metropolitans a attiré les projecteurs, Scoot Henderson a aussi très bien réussi sa sortie. Avec 28 points à 11/21, 9 passes et 5 rebonds, celui que l’on attend comme le second choix de la cuvée a lui aussi confirmé son statut de prospect hors-normes. Ses qualités athlétiques exceptionnelles, sa puissance et son handle marquent les ennemis match après match.

Si la pépite française semble avoir pris une longueur d’avance dans la course au first pick, Scoot Henderson reste un talent générationnel certain. « De tous les espoirs dont j’ai entendu parler dans notre cuvée, je pense que c’est mon préféré. C’est le joueur le plus fiable que j’ai vu. », a admis Wembanyama lui-même, avant de se réaffirmer dans la hiérarchie : « Si je n’étais jamais né, je pense qu’il mériterait la première place. »

Les États-Unis impressionnés

Victor Wembanyama était déjà le prospect le plus observé du monde. Néanmoins, ce match était certainement la meilleure plateforme pour s’illustrer. « Pour la reconnaissance au niveau mondial, ça va être le match le plus important de ma vie », a reconnu le poulain de Vincent Collet.

Annoncé depuis plusieurs années comme le futur choix numéro 1 de la Draft 2023, le joueur de Boulogne-Levallois jouait en terrain conquis à Las Vegas. Sa prestation n’a fait que renforcer la hype chez les Américains. Interrogé sur le jeune homme de 18 ans après le match, Jason Hart, le coach de l’Ignite, a salué le talent de la star adverse. « Nous n’avons jamais vu ça. Nous ne pouvons le comparer à rien », a-t-il déclaré. 

Victor Wembanyama a également fait l’unanimité chez les joueurs NBA, qu’il retrouvera très probablement sur les parquets de la grande ligue l’année prochaine. Aux premières loges de la rencontre, DeMarcus Cousins s’est montré particulièrement enthousiaste au micro d’ESPN : « Si j’ai déjà vu un mec comme Wembanyama ? Non. Ces gamins sont de plus en plus rares. Ils grandissent vite. Ils sont plus grands que jamais… Je voulais juste être un fan et le voir de mes yeux avant tout le monde ».

Isaiah Thomas, l’ancien meneur des Celtics, a lui aussi fait l’éloge du français sur Twitter. « Ils fabriquent ces tueurs dans une usine. Il ne devrait pas être aussi grand et se déplacer comme ça. Ce gamin est bon », souligne-t-il. Le constat est clair : tout le monde veut Wembanyama.

Si la hype était déjà grande, ce match n’a fait que la faire monter à son paroxysme. Grâce à une cuvée attendue comme l’une des meilleures depuis 20 ans, la Draft 2023 fait déjà saliver les équipes NBA. Avec Victor Wembanyama et Scoot Henderson comme têtes d’affiche, il ne fait aucun doute que les franchises en reconstruction se lanceront dans un affrontement de tanks inédits cette année. De leur côté, les Metropolitans et l’Ignite se retrouveront jeudi soir pour une deuxième manche qui s’annonce déjà immanquable.  

Photo : Ethan Miller/Getty Images

Lisez aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Accepter En savoir plus