James Harden prolonge aux Sixers avec une nette réduction de salaire

par Hugo Le Vay
Publié le Modifié le

C’était l’un des dossiers les plus attendus de cette Free Agency. James Harden a enfin signé son nouveau contrat avec les Sixers. Selon Adrian Wojnarowski d’ESPN, le meneur et sa franchise sont tombés d’accord sur un contrat de 68,6 millions de dollars sur deux ans, avec une player option sur la deuxième année. Son salaire de 35,6 millions l’année prochaine permet à son équipe d’économiser près de 14 millions de dollars.

James Harden Philadelphia Sixers
La re-signature de James Harden était particulièrement anticipé. Photo : Mitchell Leff/Getty Images

Pourquoi James Harden a-t-il accepté de baisser son salaire ?

En refusant sa Player Option de 47,3 millions de dollars au début de la Free Agency, Harden a offert plus de flexibilité à Philadelphie. Son nouveau salaire correspond à la marge qui restait aux Sixers sous le hard cap — virtuellement, le seuil qu’une équipe ne peut pas dépasser financièrement.

Ce geste a permis à la franchise d’économiser 14 millions de dollars la saison prochaine. L’objectif était simple : renforcer l’effectif pour être encore plus compétitif l’année prochaine. Un beau geste de l’ancien MVP, rare en NBA, surtout chez les superstars.

« J’ai dit [au front office] de signer les gars qu’ils avaient besoin de signer et de me laisser ce qui restait », a récemment expliqué James Harden dans une interview pour Yahoo Sports. « Ça montre à quel point je veux gagner. Je suis prêt à prendre moins d’argent pour que l’on ait une meilleure équipe. »

Qu’est-ce que cela a permis de faire ?

Concrètement, cette économie de 14 millions de dollars a permis les signatures de P.J. Tucker et Danuel House. Tucker, défenseur d’élite et tireur précis, était très convoité sur le marché. Mais les Sixers ont pu lui offrir un salaire de 11 millions de dollars par saison sur trois ans, bien plus que ce que les franchises concurrentes auraient pu proposer.

La défense et la hargne de l’ancien coéquipier de Harden aux Rockets sont une plus-value très importante pour Philadelphie. Sans les efforts de leur meneur, il ne fait aucun doute que les Sixers auraient eu de sérieuses difficultés pour faire venir Tucker. Danuel House, qui rejoint l’effectif pour 4 millions de dollars par saison, devrait apporter lui aussi apporter du shoot et de la défense au collectif.

P.J. Tucker10,5 millions
Danuel House4 millions
Total14,5 millions
Les salaires cumulés de Tucker et House l’année prochaine correspondent approximativement aux 14 millions économisés grâce au geste de James Harden.

Un contrat qui laisse tout de même une marge de manœuvre à Harden

Signer un contrat sur deux ans avec un player option sur la dernière année laisse tout de même une certaine flexibilité à Harden. Il pourra devenir agent libre dès l’année prochaine s’il n’est plus convaincu par le projet des Sixers. Dans ce cas de figure, il serait éligible à un salaire de 46,6 millions de dollars au maximum. Il a également un droit de véto sur les transferts la saison prochaine.

Critiqué l’année dernière après des playoffs décevants, James Harden reste tout de même un joueur majeur. Avec des moyennes de 21 points, 10,5 passes et 7,1 rebonds en 21 matchs avec les Sixers, le coéquipier de Joel Embiid aurait très certainement pu exiger un salaire bien supérieur. Avec cet effort financier, Harden annonce clairement ses ambitions pour l’année prochaine : gagner un titre.

Écouter cet article

Lisez aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Accepter En savoir plus