Knicks – Hawks : misez sur des faucons prêts à en finir

par Luca Antonelli

De retour au Madison Square Garden pour un match 5 des plus importants pour la franchise new-yorkaise, les joueurs de la Green Apple, menés par un Derrick Rose vintage, se doivent de s’imposer chez eux face aux Hawks d’Atlanta.

À 3-1 dans la série, les Hawks auront l’occasion d’en terminer avec les Knicks dès ce soir.
Photo : Seth Wenig / New York Times

Les soldats de Tom Thibodeau ont eu de grosses difficultés, au-delà du résultat final, à maitriser une rencontre. L’obstacle se situe autant en défense, où le problème Trae Young semble insoluble, qu’en attaque, avec un franchise player en manque de confiance et de réussite. Les Hawks, quant à eux, donnent l’impression de contrôler cette série grâce à un plan de jeu léché du coach intérimaire, aux débuts tonitruants du jeune Trae en Playoffs et à sa relation avec Clint Capela, qui pose énormément de problèmes à la défense de New York.

Les clés du match

C’est donc dans la nuit de mercredi à jeudi qu’aura lieu cette confrontation décisive entre ces deux équipes qui n’ont plus connu cette pression bien des années. Le principal enjeu de ce match réside dans la capacité au staff de Tom Thibodeau de s’adapter aux qualités offensives de l’armada d’Atlanta. En effet, la relation Young/Capela fait énormément de mal à la défense des Knicks. L’absence d’intérieur intimidant suite à la blessure de Mitchell Robinson handicape clairement les coéquipiers de Julius Randle. Même si Nerlens Noel et Taj Gibson font une bonne série, Capela paraît indéfendable dans le système adopté par les Hawks.

Le travail effectué par son meneur attire la défense en dehors de la raquette, laissant le champ libre aux alley-oops et autres mouvements d’horloge qui permettent au pivot d’appuyer sur cette faiblesse. Mais ce qui rend cette attaque d’Atlanta si efficace, ce sont des joueurs comme Bogdanovic, Collins ou encore Gallinari qui se relaient pour maintenir cet écart au fil du match.


De l’autre côté du terrain, le sophomore De’Andre Hunter, et plus globalement le collectif des Hawks, arrive à museler Julius Randle. Atlanta le force à compiler des tirs difficiles en l’éloignant du cercle et l’oblige à prendre des shoots de fin de possession. C’est notamment ce point qui nous laisse penser que New York n’aura pas les armes nécessaires pour lutter contre la supériorité de leur adversaire.

New York ne pourra pas accrocher ces Hawks sans un Julius Randle de gala pour son retour au Madison Square Garden, lui qui se limite à presque 17 points de moyenne à 27 % au shoot sur la série. La chaleur du temple du basket va pousser Julius et ses coéquipiers à se surpasser, de la même manière qu’Alec Burks au Game 1 et ses 27 points. Mais il ne faut oublier l’orgueil, la maitrise et le sang-froid de Trae Young, qui semble se nourrir de cette ambiance.

Le MIP en titre doit donc déjà affirmer son statut chez lui, une étape peut-être trop précoce dans l’évolution de ce joueur qui, même épaulé par Rose, ne semble pas avoir les armes nécessaires pour franchir cette impasse. La défense des Hawks arrive à limiter les tentatives de Tom Thibodeau, qui a certainement utilisé toutes ses ressources pour hisser son équipe à la quatrième place de l’Est en saison régulière. Tout le contraire des hommes de Nate McMillan, qui ont su s’adapter afin de contrer leur adversaire au mieux et de dicter le tempo de la série.

Injury Report

New York KnicksAtlanta Hawks
Mitchell Robinson (pied) – OUTDe’Andre Hunter (genou) – probable
Cam Reddish (TDA) – OUT
Brandon Goodwin (pb. respiratoires) – OUT

Pronostic

Mon pronostic pour ce match est donc une victoire à l’extérieur qui clôt la série entre ces deux équipes surprises de la conférence Est, avec une côte de 2,05 pour les Atlanta Hawks sur Winamax.

Lisez aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Accepter En savoir plus