Misez sur des Bucks inébranlables face aux Clippers

par L'Analyste
Publié le Modifié le
Milwaukee Bucks' Giannis Antetokounmpo, left, shoots over Los Angeles Clippers' Patrick Patterson (54) during the first half of an NBA basketball game Wednesday, Nov. 6, 2019, in Los Angeles. (AP Photo/Marcio Jose Sanchez)

Pronostic par Chance the gambler, ancien tipster pour L’Analyste.

Nous sommes au quart de la saison NBA, et les Bucks de Milwaukee affrontent à domicile les Los Angeles Clippers, à 2h30 heure française.

Lors de leur dernière confrontation le 07 novembre dernier, c’est une équipe des Clippers sans leur duo All-Star George/Leonard qui avait laissé bonne impression sur leur parquet malgré la défaite. Cette nuit, la donne change puisque le duo sera présent et on peut l’affirmer sans sourciller, ce match est un avant-goût d’une finale NBA probable en juin prochain – mes respects aux Lakers, j’ai dit probable.

Difficile de reprocher quelque chose à des Bucks affichant le meilleur bilan de la NBA (ex-aequo avec les Lakers) et de la Conférence Est (19 victoires pour 3 défaites). Giannis Antetokoumpon – le MVP 2019 – joue comme un futur MVP 2020 en atteignant un peu plus de records des deux côtés du terrain, ce qui permet à la franchise de gagner 13 matchs à la suite, série en cours.

C’est encore plus impressionnant quand c’est effectué sans le deuxième meilleur joueur de l’équipe, Khris Middleton – de retour à l’heure où j’écris ces lignes. En l’absence du All-Star, le grand publique a pu découvrir le sophomore DiVencenzo et constater qu’Eric Bledsoe était plus fort que la saison dernière. En jetant un oeil plus attentif, on finit par se rendre compte que Milwaukee a gagné logiquement face à des équipes affichant moins de 50% de victoire au bilan – pour que cela passe mieux, on les cartonne de 30 points d’écart.

Une victoire est une victoire me direz vous, mais qu’en est-il des confrontations avec des adversaires directement concernés par la course au titre en juin prochain ?

– Victoire à l’extérieur en début de saison face à des Rockets qui envoient des briques plutôt que des shoots.
– Défaite en prolongations à domicile face à la surprenante équipe de Miami.
– Défaite à l’extérieur face aux Celtics, et on le sait : ce n’est jamais simple d’aller gagner au TD Garden.
– Victoire à domicile face aux Raptors avec la manière.
– Défaite à l’extérieur de 3 points face au Jazz
– Victoire à domicile face au Jazz, de 4 points.

Peu de confrontations, et donc peu de matchs références, mais on peut retenir qu’il est très difficile d’aller gagner à Milwaukee. Et les chiffres parlent pour eux, sur la saison 2018-19 et celle-ci, les Bucks alignent 82% de victoires à domicile (42/51). On peut comprendre que l’équipe de Milwaukee affiche une certaine sérénité, comme nous le montrent les médias.

  • Meilleure équipe au scoring (121 points de moyenne)
  • Meilleure équipe aux tirs (48,4%)
  • Meilleure équipe aux rebonds

L’effectif, le collectif est plus fort que la saison précédente, mais quand il s’agit de donner le ballon sur une possession décisive dans le money time, à qui faut-il faire la passe ? Milwaukee n’est pas l’équipe la plus efficace à 3 points (19e) et des joueurs comme Bledsoe ou Antetokoumpo qui tournent à 30% derrière l’arc sont difficilement clutch face à une défense resserrée, ce qui leur a déjà fait défaut et pourrait leur coûter cher cette nuit face à la défense des Clippers. Mais avec le retour de Middleton, qui a tout de suite repris ses marques (37% de réussite à 3 points), les chances de voir les Bucks clutch dans le money time face à une équipe NBA du haut du tableau augmentent.

En face, les Clippers de Los Angeles ont connu quelques up and down en début de saison avec l’absence de George et le load management de Kawhi Leonard. L’effectif est désormais au complet et, forcément, cela se ressent dans les résultats (2e de la Conférence Est). Mais il n’y a pas de rose sans épine et, si le bilan à domicile est irréprochable (13V – 1D), c’est à l’extérieur que ça coince (3V – 5D) avec une défaite notable de 10 points face à des Spurs en difficulté cette saison. Nous sommes donc en droit de penser que les Clips n’arriveront pas avec le plein de confiance dans le Wisconsin. Accordons tout de même le bénéfice du doute à cette équipe de L.A. puisque seulement 8 matchs à l’extérieur ont été joués et que, dans la majorité de ces rencontres, le duo All-Star n’était pas aligné.

En ce qui concerne l’équipe, le duo George/Leonard est un cauchemar pour ton joueur préféré, aussi bien offensivement que défensivement. Les deux joueurs, respectivement à 23,5 et 25 points de moyenne par match cette saison, sont dans la capacité de gêner les meilleurs joueurs de la ligue – ma première pensée est pour Luka Doncic. Rien de surprenant finalement, car les noms des deux joueurs ressortent très régulièrement lorsqu’on parle de Defensive Player of the Year.

Le banc est également un atout majeur pour cette équipe – et certainement le meilleur banc de toute la ligue. Harrell (19,1 points par match) occupe la raquette des deux côtés du terrain, tandis que Lou Will (21,1 points de moyenne) est un véritable sniper à 3 points (36,1% aux tirs).

Bien qu’il ne s’agisse pas de la meilleure attaque de la ligue, vous aurez compris que ces 4 joueurs représentent l’armada offensive des Clippers. Et elle n’est pas à plaindre.

Alors, où sont les lacunes des Clippers ? À l’extérieur, c’est surtout défensif. Si globalement les Clippers peuvent se vanter d’être la troisième meilleure défense de la ligue, ces statistiques sont gonflées par des performances à domicile.

– Les Clippers à domicile : 103 points encaissés en moyenne
– Les Clippers à l’extérieur 115 points encaissés en moyenne

Mais cette donnée est à prendre avec des pincettes puisque – comme je l’ai précédemment mentionné – le duo George/Leonard a été trop peu aligné cette saison.

Que ce soit à domicile et à l’extérieur, la dépendance offensive à ces quatres fantastiques est préférée à un jeu plus équilibré. Evidemment, cela se révèle être un poids, car dans certains cas où les tirs de ne rentrent pas, les Clippers finissent par faire la course au score et il faut un Kawhi Leonard ou Paul George très clutch dans le money time, comme face aux Jazz et aux Rockets, pour sortir victorieux – mais ça n’a pas été le cas aux Spurs.

Le pronostic

Il y a deux écoles ce soir, ceux qui pensent que les Bucks resteront dans leurs standards en enchaînant sur une nouvelle victoire à domicile, et ceux qui pensent que le duo des Clippers va réussir à contenir offensivement Antetokoumpo. Mais on ne defend pas sur Giannis comme sur Doncic, et si Harden a trouvé le moyen de marquer 37 points, à domicile ce soir les joueurs clés de l’équipe de Milwaukee pourraient prendre feu et être décisivement efficaces dans le money time.

C’est d’ailleurs l’anniversaire de Giannis Antetokoumpo ce soir, et qui dit soir de fête dit généralement performance hors normes.

Prédictions

  • Money line : Milwaukee Bucks
  • Performance joueur : Giannis Antetokounmpo – plus de 13.5 rebonds

Ce que va jouer Chance

  • Victoire Milwaukee Bucks

Blessures – Milwaukee Bucks

Aucune blessure à signaler

Blessures – LA Clippers

Out :
Amir Coffey
Rodney McGruder
Landry Shamet

Game Time Decision :
JaMychal Green

Photo : Marcio Jose Sanchez/AP Photo

Commenter

Lisez aussi

Ce site utiliser des cookies pour améliorer votre expérience. Accepter En savoir plus