Mike Conley arrive à Utah

par L'Analyste
Publié le Modifié le
MEMPHIS, TN - MARCH 23: Mike Conley #11 of the Memphis Grizzlies looks on during the game against the Minnesota Timberwolves at FedExForum on March 23, 2019 in Memphis, Tennessee. Minnesota won 112-99. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using the photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. L'Analyste via NBA. (Photo by Joe Robbins/Getty Images)

Par Clément Swaertvaeger, ancien rédacteur de L’Analyste.

Les rumeurs concernant meneur de jeu des Grizzlies étaient presque quotidiennes depuis quelques jours. Les discussions semblaient avoir déjà démarrées avant la trade deadline entre les deux franchises, mais c’est aujourd’hui officiel, Mike Conley rejoint bien le Utah Jazz.

Utah reçoit : Mike Conley

Memphis reçoit : Grayson Allen, Jae Crowder, Kyle Korver, le 23e choix de Draft du Jazz ainsi qu’un futur premier choix de Draft.

Pour Utah, c’est un très bon transfert qui voit arriver un excellent meneur capable de défendre, correspondant donc parfaitement à la physionomie de jeu de Quin Snyder. Conley est également parfaitement capable de d’organiser parfaitement le jeu en distribuant des passes décisives, 6,5 par match cette saison. Son apport offensif n’est également pas négligeable, il marque 21,1 points en moyenne. Son arrivée annonce clairement le départ de Ricky Rubio, qui, d’après les déclarations, n’étaient pas la priorité des dirigeants cet été. Le duo qu’il formera avec Donovan Mitchell sur le backcourt sera très intéressant. C’est également une excellente nouvelle pour Rudy Gobert puisque Conley pourra le servir sous le panier et lancer de nombreux alley-oops.

Pour Memphis, la perte n’est pas significative. En effet, la franchise entre dans une phase reconstruction après les deux échecs des deux dernières saisons. En transférant Marc Gasol à la trade deadline cette année, nous savions que le départ de Conley était imminent. L’arrivée du deuxième choix de la Draft aura quelque peu précipité les choses. Les Grizzlies n’ont jamais caché leur intérêt pour Ja Morant, meneur à l’université de Murray State, les deux joueurs n’auraient su cohabiter sur le terrain.

Le duo qui portait la franchise depuis des années s’est donc brisé pour laisser la place aux jeunes (Photo : Brandon Dill/Associated Press)

En revanche, la contrepartie que recevra la franchise est très intéressante. Tout d’abord, les jeunes talents seront nombreux à arriver dans la franchise. Avec Grayson Allen, les Grizzlies ont peut-être trouvé leur futur arrière titulaire. Avec 40 points marqués pour le dernier match de saison régulière, son potentiel offensif semble assez élevé. Entouré par Avery Bradley, il pourra également travailler sa défense loin d’être ridicule pour le moment. Le 23e choix de cette Draft ainsi que le futur choix du premier tour sauront profiter à Memphis et pourront permettre à la franchise d’ajouter deux nouveaux jeunes joueurs à leur effectif. Accompagnés de deux joueurs expérimentés, Kyle Korver et Jae Crowder, ces jeunes pourront gagner en expérience rapidement. Pour une franchise en reconstruction, il aurait été difficile de trouver une meilleure contrepartie.

Arrivés ensemble de Cleveland, c’est une nouvelle fois ensemble qu’ils déménageront à Memphis (Photo : Trent Nelson/The Salt Lake Tribune)

Pour Utah non plus, la perte n’est pas significative. L’arrivée de Conley devrait permettre à la franchise de passer un cap, mais réduit tout de même la profondeur de son banc. Jae Crowder était très intéressant lors de ces entrées en jeu grâce à sa capacité à jouer une défense très physique ainsi que la possibilité de rentrer de bons tirs. La contribution de Kyle Korver était, elle, assez discrète. Malgré quelques coups de chauds et une bonne réussite à trois points (38%), l’arrière était utilisé en joueur de banc dont le Jazz pouvait se priver. De même pour Grayson Allen, qui faisait de nombreux allers-retours entre NBA et G League.

Au final, les deux franchises récupèrent des profils de joueurs qui semblent correspondre à leur projet sportif respectif. Le Jazz se construit une équipe de plus en plus compétitive pour espérer atteindre les sommets de la conférence Ouest et briller en Playoffs. Son cinq majeur se renforce un peu plus et, avec une marge salariale encore conséquente, le banc pourrait ainsi largement se renforcer. Pour Memphis, la reconstruction prend forme tout doucement avec l’arrivée de nouveaux jeunes et de choix de Draft. Personne ne semble perdant sur ce trade pour le moment, tout déprendra du niveau de jeu de Mike Conley la saison prochaine et des joueurs sélectionnés avec les picks du Jazz.

Photo : Joe Robbins/Getty Images

Commenter

Lisez aussi

Ce site utiliser des cookies pour améliorer votre expérience. Accepter En savoir plus